Compte-Rendu de conférences

 

"Le sens de notre vie" de Tariq Ramadan


Quel est le sens de notre vie? Cette question concerne tout le monde - croyant ou non croyant. En Islam, l'etre humain est sur terre pour adorer Dieu. Nous allons voir comment pour mettre en application cette adoration, il faut tenir de compte de notre réalité pour atteindre notre "idéal".

 
1- Le sens de notre vie : Adorer Dieu
   a- L'adoration
- L'Etre humain ne doit adorer que Dieu
- Il n'adore pas comme la nature, les animaux, qui ne dérogent jamais à l'ordre voulu
- Dieu nous fait un don : la liberté d'adorer ou non Dieu
- L'Islam est simple alors que la vie est bien compliquée
 
   b- Pour une qualité de l'adoration
- C'est une volonté divine : il a voulu que nous pechions, faisions la faute, que nous désobéissions
- Malgré nos fautes, nos erreurs, l'important est la facon de revenir vers Dieu.
- L'etre humain doit s'humilier pour se rappeler et revenir vers Dieu
- Une heure pour l'adoration et une heure pour le repos : l'adoration sera d'autant plus profonde et de qualité
 
   c- Raison et révélation
- Certains athées se rapprochent des musulmans car ils raisonnent - un souci d'éthique
- La raison est une partie de la révélation - Il n'y a pas de révélation sans raison
- La raison est la révélation intérieure - La lumière de la révélation vient accueillir la lumière de l'intelligence
 
   d- Renouvellement de la religion chaque siècle : hadith authentique
- Il n'y a pas de nouveau prophète apres le prophète Mohamed SAW
- Renouvellement de la révélation/ du texte par une intelligence en exercice
- Une raison sans coeur engendre l'orgueil - l'objetcif est une raison active mais humble

 
2- L'homme doit prendre en compte sa propre réalité
 
   a- L'homme doit partir de son humanité pour cheminer vers Dieu
- L'homme est un être humain avant d'etre croyant
- Ne pas nier ce que l'on est et matriser ce que l'on a
- Le nufs : l'homme avec son coeur, son intelligence et son corps
 
   b- Le meilleur des croyants : être un être humain dans la foi
- La croyance n'est pas suffisante à elle seule car elle ne prend pas en compte toutes les dimensions de l'humain
- Il y actuellement une pratique des principes de l'Islam qui est tres superficielle - sans émotion -  sans coeur
- Le secret de l'Islam : comment les principes peuvent aider les hommes à réformer ce qu'ils sont afin d'etre une communauté unie
 
   c- Accepter son humanité
- L'homme a des désirs, des émotions, des habitudes, des besoins e t des attentes..
- L'Idéal dans la foi est de réformer chacun de ses domaines et non de les nier -  compenser ses manquements
- Il faut maîtriser ce que l'on est
 
    d- Se remettre en cause
- Les principes doivent devenir naturels et non les vivre artificiellement
- Il faut remettre en cause cette communauté des choses acquises, sans droit a l'erreur, sans fraternité
- Il faut faire un travail sur soi, sur la conscience
 
 3- Ou commence l'idéal? Comment le construire?
 
     a- Un Idéal stimulant et non culpabilisant
- Le prophète SAW était le modèle "humain".
- Partir des acquis de chaque homme
- Eduquer par le bien et non par le mal
 
    b- Bilan de conscience
- Faire le compte de ce que Dieu a donné en bien (qualité d'écoute, générosité)
- Comptabiliser les qualités de chacun (pas uniquemen t intellectuel) et faire le bilan des défauts
- Toute qualité que l'homme a est une responsabilité qu'il porte
 
   c- Plaire à Dieu au dela de tout jugement humain
- Partir de sa réalité pour construire son idéal
- Prendre le ou les principes de l'Islam et les ramener à sa réalité propre (ex : apparence physique, jalousie...)
- Avoir en conscience ce qui est en défaillance par rapport à l'idéal afin de rectifier
 
  d- Comment gérer son ministère idéal?
- Prendre conscience que l'on est seul face a Dieu - - Etre sincere avec soi meme
- Essayer de gérer le passé, la mémoire... par la ou les psychologies
- Prendre en compte la relation avec les propres, la famille, la communauté..
 
 
Il faut avoir un sens critique afin de développer un type de rapport à soi. Dans la communauté, il faut prendre en compte l'aspect du dialogue, le prophète SAW éco utait, stimulait la critique... Sur le chemin de l'idéal, le musulman aura fait son bilan de conscience et aura pris en compte sa réalité. Il faut être toujours meilleur et essayer d'éviter la paresse et l'hypocrisie -  ce que craignaient les Compagnons.

 




Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement